Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Let Me Dream

Let Me Dream

Ici, vous trouverez tous mes écrits publiés tous les dimanches. Bonne lecture ! #LDREAM

Chapitre 1

Chapitre 1

Je sors du travail plus tard ce soir. Mon patron m'a demandé de finir ses stupides dossiers à sa place. Quand je sors du bâtiment je décide de faire une petite ballade. Je n'ai pas envie de rentrer chez moi maintenant, je veux profiter de silence des rues, des lumières du soir, des étoiles… Je dépose alors ma mallette dans ma voiture. Je regarde ma montre et constate qu'il n'est que 23h. C'est le début de l'hiver. Je n'ai pas tellement froid, grâce à mon costume gris sombre. Je commence à marcher sur le bord de la route et je réfléchis. À tout. Je me vide l'esprit.

Au bout d'une heure de marche et de réflexion sur ma vie je décide de rentrer chez moi.

Il est minuit trente quand j'arrive à mon appartement. Je n'ai pas sommeil alors je décide de monter sur le toit pour profiter encore quelques instants de cette nuit magnifique.

Je m'assieds sur le muré et regarde les étoiles paisiblement quand j'entends quelqu'un qui se racle la gorge derrière moi. Je me retourne pour lui faire face. C'est un homme, vêtu d'un costume entièrement blanc. On dirait un ange. Il ne lui manque plus que les ailes et l'auréole au-dessus de la tête.

Il me salue poliment. Je fais de même en me relevant. Nous restons là, à nous dévisager.

_ Que faites-vous sur ce toit au beau milieu de la nuit ?, me demande-t-il après quelque minute de silence

_ Je contemple les étoiles, dis-je sincère

Il me sourit.

_ Attendez-vous une étoiles filantes ?, demande-t-il souriant

Je lui rends son sourire et lui réponds que non.

_ Croyez-vous aux anges ?, me demande-t-il soudainement

D'abord intrigué par sa question je lui réponds sérieusement :

_ J'ai bien cru que vous en étiez un au départ.

_ Cela ne réponds pas à ma question, dit-il en souriant légèrement

Je hoche la tête timidement.

_ Si je vous dis que j'en suis un… que me diriez-vous ?, dit-il

Je réfléchis un instant.

_ Je pense que je vous demanderez ce que vous venez faire sur Terre, dis-je sincèrement

Nous sourions tous les deux.

_ Et bien je vous dirais que je suis ici pour réaliser l'un de vos souhaits, répond-t-il toujours avec ce sourire sur le visage

Le mien se fane peu à peu ne comprenant pas trop ce qu'il venait de dire.

_ Je croyais que c'était les génies qui réalisaient les vœux, je réplique intrigué

_ Les génies sont des mythes, dit-il en haussant nonchalamment les épaules

_ Et pas les anges ?, je réplique avec un teinte d'amusement dans la voix

Il me regarde d'un air amusé puis plus sérieusement.

_ Alors que veux-tu ?, me demande-t-il avec gentillesse

_ Pourquoi moi ? Pourquoi me choisir moi ?, je demande curieux

C'est vrai, je ne vois pas ce que j'ai pu faire pour mériter l'attention d'un ange.

_ Parce que nous t'avons choisis… pour tes qualités… ainsi que tes défauts… tu fais parti des personnes les plus gentilles, attentionnées et respectueuses sur Terre. Nous te suivons depuis ta naissance Emry McLory et l'au-delà pense que tu mérites un présent. Et je suis ici pour te l'offrir, m'avoue-t-il

Il connaît mon nom. Comment est-ce possible ? D'un un sens ses paroles me touchent. Mais d'un autre, je suis intrigué du fait qu'il me connaît. Un ange ? Je sais que ça peut paraître idiot mais je crois qu'il est sincère. Même si le fait de se dire qu'un ange est venu t'offrir un cadeau est un peu bizarre à dire à voix haute. Après tout je n'ai rien à perdre !

_ A dire vrai… Je n'ai pas besoin de beaucoup vous savez. J'ai un travail qui me plaît énormément. Une famille formidable et aimante.

Il hoche la tête. Nous nous asseyons sur le muré où j'étais assis avant qu'il n'arrive.

_ Quand je rentre chez moi… je me mets à l'aise… j'ouvre le frigo et me serre une bière. Ensuite je regarde la télé. Une vie banale quoi !, je reprends souriant

J'inspire profondément, profitant de l'air frais qui envahit mes poumons. Et là, je le ressens. Un vide à l'intérieur de moi. Un vide dans ma poitrine.

_ Tout ce qui manque… c'est qu'une belle femme entre à son tour et me salue en m'embrassant amoureusement, je reprends les yeux dans le vide

Je souris en pensant qu'un jour, peut-être, cela pourrait arriver. J'ai bientôt 32 ans et à cause de mon travail je n'ai pas eu le temps d'avoir une vie privée… ou plutôt je ne cherchais pas ! Ce n'est pas ce qui m'importait le plus. J'aimais prendre mon temps. Mais maintenant ?

Soudain des flashs me reviennent. Je revois mes week-ends en famille, à la plage, au camping, en forêt… Les jeux avec mes frères et sœurs. Je revois ma mère embrassait mon père quand il rentrait du travaille. Je revois ma grand-mère nous tenant dans ses bras et nous racontant des histoires. Je revois nos fous rires, nos disputes, nos chamailleries, nos anniversaires… TOUT !

_ L'amour passe en premier, vous savez ? A la fin de la journée qu'est-ce qui est plus important que ça ?, dis-je en croisant le regarde de l'homme à mes cotés

Il me sourit sincèrement et m'incite à continuer.

_ Malheureusement ce n'est pas simple de le trouver de nos jours. Je veux parler de l'amour d'une femme pour un homme… ou d'un homme pour une femme. Je veux dire… celui pour lequel on se bat. Celui qu'on mettra toujours en avant… quoi qu'il arrive. Celui qui nous donne envie d'être bon. De faire mieux. De s'aider ou de pousser l'autre vers le haut. De l'épauler dans les moments dures. Celui qui nous fait rire… pleurer…

Je marque une courte pause puis reprends :

_ Celui qui nous fait se sentir vivant ! Et pas seulement avec n'importe quelle fille… mais LA fille. Celle qui sera ma voie… mon chemin… ma raison… mon tout !

Je penche la tête en arrière en fermant les yeux.

_ C'est ce que je veux trouver, je dis dans un souffle

Je regarde à nouveau en face de moi. Un sourire se dessine peu à peu sur mon visage et je reprends :

_ Le véritable amour. C'est tout ce dont j'ai besoin.

Je garde mes yeux dans le vide. Et soudain je sens une brise légère se levée ce qui me fait frissonner.

_ Nous devrions rentrer, dis-je en me tournant vers l'inconnu

Je regarde partout autour de moi constant qu'il n'est plus là. Je hausse les épaules puis me dirige vers la porte.

_ Ton vœu sera exaucé, me murmure une voix lorsque j'actionne la poignet de la porte

Je souris de plus bel et ouvre la porte pour me diriger à mon appartement. Je me déshabille et m'endors profondément.

© Tous droits réservés

#LDREAM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article